Financement d’une formation par le salarié

La formation est un droit : tout au long de votre carrière, vous en acquérez au travers du DIF d’abord et désormais sur votre Compte Personnel de Formation (CPF) depuis le 1er janvier 2015. Ces heures accumulées peuvent et doivent vous servir. Ne les gardez pas au chaud, ces heures seront perdues !

Pour les utiliser, renseignez-vous auprès de votre employeur ou du service RH de votre entreprise.

Il existe plusieurs bonnes raisons d’utiliser ce droit à la formation :

  • Maintenir son employabilité ;
  • Acquérir de nouvelles compétences ;
  • Mettre à jour ses connaissances ;
  • Obtenir un diplôme ;
  • Se reconvertir.

 

COMMENT FINANCER VOS FORMATIONS INDIVIDUELLES ?

Vous avez repéré une formation intéressante ? La première étape consistera à en vérifier son éligibilité en vue de son financement (mis à part un financement direct par l’employeur).

En effet, pour qu’une formation soit éligible, il faut obligatoirement qu’elle soit qualifiante ou certifiante. Maintenant, reste à savoir comment la financer et à qui s’adresser pour obtenir de l’aide. Voici quelques réponses sur les modalités de financement des formations pour les salariés.

Six possibilités de financement s’offrent au salarié

 

Financement par l’entreprise

À l’initiative de l’entreprise

Votre employeur peut estimer que vous avez besoin de formations pour mettre à jour vos compétences ou en acquérir de nouvelles. Dans ce cas, il décide de vous faire bénéficier du plan de formation de l’entreprise. Il se charge de l’ensemble des démarches. Vous n’avez qu’à attendre qu’il vous informe du jour des modalités de réalisation de la formation.

 À l’initiative du salarié

Votre entreprise est la première entité capable de financer votre projet de formation est l’entreprise dans laquelle vous êtes salarié. Il vous suffit d’adresser votre demande de formation à votre responsable hiérarchique direct ou à votre service formation. Lorsque votre demande de formation est validée par celui-ci, le coût de la formation est automatiquement  pris en charge par votre employeur. Toutefois, il est important de savoir que ce mode de financement vous est ouvert, si et seulement si vous aviez déjà enregistré plus d’un an d’ancienneté au sein de la même entreprise.

Par ailleurs, il est tout aussi important de savoir que le financement de la formation d’un salarié reste le même quelque soit la nature de son contrat professionnel (Contrat à Durée Indéterminée ou Contrat à Durée Déterminée).

L’entreprise a vocation à financer en premier lieu les formations obligatoires au regard de son activité, les formations qui sont essentielles à ses salariés pour occuper leurs postes et celles qu’elle initie selon ses différents projets, notamment afin de développer les compétences de ses salariés.

En bref
Le plan de formation permet de prendre en charge la rémunération du salarié et de financer tout ou partie des frais liés à la formation. La formation doit faire partie du plan élaboré par l’entreprise.

En savoir plus : se renseigner auprès du service des ressources humaines de votre entreprise

 

Compte Personnel d’Activité

 « Le Compte Personnel d’Activité (CPA) est constitué du Compte Personnel de Formation (CPF), du Compte d’Engagement Citoyen (CEC) et du Compte Prévention Pénibilité (CPP).

Les droits de ces comptes sont acquis et utilisables tout au long de votre vie pour vous former. »

Voici l’interface présentée sur votre Compte Personnel d’Activité.

Compte personnel d'activité

 Compte Personnel de Formation (CPF)

 Le Compte Personnel de Formation contient vos droits à formation acquis par votre activité professionnelle.

Accéder à l’article CPF

Compte d’Engagement Citoyen (CEC)

À partir de 2018, certaines activités bénévoles et de volontariat vous permettront d’acquérir des heures de formation.

Accéder à l’article CEC

Compte Prévention Pénibilité (CPP)

Le Compte Prévention Pénibilité permet aux salariés qui sont exposés à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels au-delà des seuils fixés par décret, d’acquérir des points.

Accéder à l’article CPP

 

Congé Individuel de Formation (CIF)

Dans le cas où vous souhaitez suivre une formation de longue durée, le Congé Individuel de Formation (CIF) est le dispositif qui répond à votre besoin. Le CIF est un congé de longue durée – jusqu’à 1 an à temps plein ou 1200 heures à temps partiel – ouvert aux salariés en CDI et en CDD.

Le salarié continue d’être rémunéré pendant sa formation, à hauteur de 80 à 90% de sa rémunération habituelle pour les CDI (dans la limite de 2 fois le SMIC) et de 80% du salaire moyen des 4 derniers mois pour les CDD. Le CIF permet de suivre la formation de son choix, sans obligation de cohérence avec son activité ou celle de son entreprise. C’est le dispositif idéal pour accompagner les salariés en reconversion professionnelle.

En bref
Le CIF permet d’obtenir le financement d’une formation de votre choix avec un accord à l’OPCA  pour le financement et dans une certaine mesure de votre employeur pour la mise à disposition : vous pouvez bénéficier d’une année de formation à temps plein ou 1200 heures de formation à temps partiel.

Conditions :

  • Justifier de deux années d’ancienneté comme salarié dont 12 mois dans l’entreprise actuelle ;
  • Prévenir votre employeur dans un délai de 4 mois (formation de + de 6 mois), ou de 2 mois dans les autres cas, pour obtenir de sa part une autorisation d’absence pendant la durée de votre formation ;
  • Déposer une demande de prise en charge auprès du fond de formation qui gère le CIF.

 

En savoir plus : se renseigner auprès de l’OPCA de votre entreprise ou de l’OPACIF

 

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation est une alternative au CIF. Elle s’adresse à l’ensemble des salariés mais est utilisée particulièrement par le personnel peu qualifié, les salarié(e)s qui reviennent de congé maternité ou parental, ou bien les travailleurs handicapés. Dans le cadre d’une période de professionnalisation, les formations suivies sont généralement diplômantes.

 En bref
La période de professionnalisation a pour objet de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés en CDI et notamment de ceux : qui soit comptent 20 ans d’activité professionnelle, soit qui ont plus de 45 ans (à condition qu’ils aient une ancienneté d’au moins un an dans leur entreprise) ou qui reprennent une activité professionnelle après un congé de maternité ou parental.

En savoir plus : se renseigner auprès du service des ressources humaines de votre entreprise

 

QUELLES SONT LES DEMARCHES QUE VOUS AVEZ A SUIVRE EN TANT QUE SALARIE ?

Un salarié CDI ou CDD désireux d’entamer une nouvelle formation doit :

  • Premièrement en faire la demande à son employeur s’il n’est pas à l’initiative de l’action de formation ;
  • Deuxièmement, lorsque celui-ci donne son accord, le laisser gérer la partie administrative ou contacter soit le l’OPCA ou l’OPACIF pour leur faire part de votre dossier ;
  • Troisièmement, si l’organisme habilité accepte la demande, il prendra en charge partiellement ou entièrement le coût de la formation ainsi que la rémunération durant celle-ci.

 

LE FINANCEMENT MALIN

Les financements peuvent être combinés entre eux. On peut compléter un CIF qui ne serait pas accordé à 100% par un CPF… Il faut se rapprocher par exemple des Conseillers en Evolution Professionnelle afin de monter un financement complet de son projet.

 

Accédez aux articles liés en cliquant ci-dessous

Financer une formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *