AIPR opérateur

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2018, la réforme anti-endommagement est entrée en vigueur, amenant un nécessaire renforcement des compétences des personnes qui interviennent lors de la préparation et de l’exécution des travaux à proximité des réseaux.

L’obligation de détenir une Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux concerne tous les acteurs : maître d’ouvrages publics et privés de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre : opérateurs, encadrants et concepteurs.

L’AIPR est donnée par l’employeur au collaborateur qui doit pouvoir justifier donc par le passage d’un test AIPR pour lequel il existe une formation préparatoire non obligatoire, mais fortement conseillé.

Le rôle de formateur AIPR

Le formateur AIPR à plusieurs missions d’intérêts :

  1. Transmission des connaissances théoriques : le formateur doit enseigner les principaux éléments théoriques liés à la sécurité lors des travaux à proximité des réseaux. Cela peut inclure la règlementation en vigueur, les différents types de réseaux enterrés, les risques associés, les consignes de sécurité.
  2. Formation pratique : en plus des connaissances théoriques, le formateur peut également dispenser une formation pratique. Cela peut impliquer des exercices sur la manière d’utiliser les équipements de protection individuelle (EPI), des démonstrations sur la détection des réseaux, et d’autres compétences pratiques nécessaires sur le terrain.
  3. Sensibilisation aux risques : le formateur doit sensibiliser les participants aux risques potentiels liés à l’intervention à proximité des réseaux. Cela inclut la compréhension des conséquences possibles en cas d’accident et l’importance de respecter les règles de sécurité.
  4. Évaluation des participants : le formateur peut être chargé d’évaluer les connaissances et les compétences des participants tout au long de la formation. Cela peut se faire par le biais d’évaluations écrites, d’exercices pratiques et d’autres méthodes d’évaluation. Il organise également l’examen final par passage de QCM selon le niveau des participants (opérateurs, encadrants, concepteurs)
  5. Veille réglementaire : le formateur doit également se tenir informé des évolutions éventuelles de la règlementation et mettre à jour les contenus de formation en conséquence.

Le statut du formateur AIPR

Les organismes de formation doivent être habilités par le Ministère de la Transition Écologique (MTE) pour dispenser les formations AIPR, ils s’appuient sur les compétences d’un formateur indépendant. Les entreprises qui possèdent un nombre conséquent de collaborateurs peuvent également amener la compétence sur un formateur interne.

Les compétences et les qualifications requises

Posséder une affinité avec le domaine et les activités associés aux travaux à proximité des ouvrages, mais aussi avec les bases en Prévention des Risques Professionnels vous permettra d’être un formateur AIPR qualifié :

Connaissances techniques : le formateur doit avoir une solide compréhension des réseaux enterrés, de la législation en vigueur, des normes de sécurité et des procédures opérationnelles. Une connaissance approfondie des différents types de réseaux (électricité, gaz, eau, télécommunications, etc) est essentielle.

Compétences pédagogiques : le formateur doit être capable de concevoir et de dispenser des sessions de formation de manière claire et accessible. Cela inclut la capacité à organiser le contenu de la formation de manière logique, à utiliser des supports pédagogiques efficaces et à s’adapter au niveau de compréhension des participants.

Communication efficace : la capacité à communiquer de manière claire et concise est cruciale. Le formateur doit être capable d’expliquer des concepts techniques de manière compréhensible pour un public varié.

Adaptabilité : les formateurs doivent être capables de s’adapter aux besoins spécifiques des participants tout au long de la formation en fonction des questions et des préoccupations des participants.

Capacité d’évaluation : le formateur doit être capable d’évaluer le niveau de compréhension des participants tout au long de la formation. Cela peut nécessiter la création d’évaluations écrites, de démonstrations pratiques et d’autres méthodes d’évaluation. L’évaluation finale se fait par un QCM spécifique, le formateur doit donc préparer ses apprenants en conséquence.

Expérience pratique : une expérience pratique sur le terrain dans le domaine des travaux à proximité des réseaux peut être un atout. Cela permet au formateur de partager des exemples concrets et d’apporter une perspective pratique aux participants.

Veille réglementaire : il est essentiel que le formateur reste informé des évolutions de la règlementation et ajuste la formation en conséquence. Cela garantit que les participants reçoivent des informations à jour et conformes aux normes en vigueur.

Gestion de groupe : le formateur doit être capable de gérer efficacement un groupe de participants, favoriser un environnement d’apprentissage positif et encourager la participation active.

L’importance de la formation AIPR

La formation AIPR revêt une importance cruciale dans le domaine des travaux à proximité de réseaux enterrés. Son objectif premier est de sensibiliser les travailleurs aux risques inhérents à de telles interventions, contribuant ainsi à la prévention d’accidents graves. En France, cette formation est rendue obligatoire, soulignant l’importance accordée à la sécurité dans le cadre de ces activités.

 

L’importance de la formation AIPR réside également dans le respect de la réglementation en vigueur. En délivrant une attestation aux travailleurs, elle assure leur conformité aux normes légales et renforce ainsi la responsabilité individuelle et collective. Cela revêt une importance particulière étant donné les risques associés aux dommages potentiels aux réseaux, allant des interruptions de service aux incidents majeurs tels que des fuites de gaz ou des courts-circuits électriques.

 

Un aspect crucial de cette formation est la protection des travailleurs eux-mêmes. En fournissant des connaissances approfondies sur les bonnes pratiques et les procédures de sécurité, la formation AIPR vise à réduire les risques pour la santé et la vie des travailleurs sur le chantier. Cela inclut l’utilisation correcte des équipements de protection individuelle (EPI) et la compréhension des mesures préventives à mettre en place.

 

Les avantages de la formation AIPR s’étendent également à la préservation des réseaux enterrés. En sensibilisant les travailleurs à l’importance de prévenir les dommages aux infrastructures souterraines, la formation contribue à éviter des coûts significatifs liés aux réparations, tout en préservant la continuité des services essentiels.

 

Sur le plan économique, la formation AIPR permet de réduire les coûts liés aux accidents survenant à proximité de réseaux enterrés. Les dépenses potentielles engendrées par des incidents, qu’il s’agisse de réparations, de soins médicaux ou de litiges juridiques, sont significativement diminuées grâce à une main-d’œuvre informée et formée.

 

En outre, cette formation contribue à améliorer la productivité sur le chantier en fournissant aux travailleurs les connaissances nécessaires pour anticiper et éviter les risques. Une main-d’œuvre bien formée est plus efficace et contribue à maintenir un environnement de travail sécurisé et productif.

 

En conclusion, la formation AIPR va au-delà de la simple conformité réglementaire. Elle représente un investissement essentiel dans la sécurité des travailleurs, la préservation des infrastructures, la réduction des coûts et l’amélioration de la productivité, positionnant ainsi la sécurité au cœur des activités liées aux travaux à proximité des réseaux enterrés.

Comment devenir formateur AIPR ?

Il n’y a pas à proprement dit d’enseignement obligatoire pour acquérir la compétence de formateur AIPR, toutefois tout formateur doit être capable de justifier de sa compétence face à la thématique qu’il enseigne. Cette dernière peut être réputée par une validation de l’expérience de longue date dans une activité en relation avec l’AIPR. La voie privilégiée reste le passage d’une formation de formateur AIPR diplômante comme celle que nous proposons chez PROTECT’UP. Que vous bénéficiiez déjà de l’expérience pour l’enseigner ou que vous soyez néophytes, vous pourrez faire le point sur la technique de la formation, mais aussi construire votre animation à venir tout en y mettant du cadre.

Attention, le passage des tests AIPR quels qu’ils soient nécessitent la détention de matériel permettant à chaque stagiaire de se connecter individuellement à une plateforme web.

Le quotidien du formateur AIPR

Les formations AIPR opérateurs, encadrants et concepteurs sont d’un format relativement court, qui plus est, il arrive parfois que les stagiaires passent un « test sec », c’est-à-dire que vous serez amené à faire passer l’examen sans les avoir formés au préalable. Le quotidien du formateur AIPR est donc fait de mouvement, de renouvellement et de la mobilité ! Les personnes formées à l’AIPR étant de tous niveaux, vous interviendrez aussi bien sûr, qu’à proximité des chantiers ou dans les bureaux des entreprises.

La formation de formateur AIPR de PROTECT’UP

En deux jours, sous un format qui se veut court et dynamique, nous vous amenons toute la technique nécessaire à dispenser les formations AIPR pour les opérateurs, encadrants et concepteurs. Nous abordons ensemble le fonctionnement des examens, mais aussi l’élaboration des contenus de formation : programmes, déroulés pédagogiques, etc. Nous vous fournissons, en fin de parcours, l’ensemble des éléments technico-pédagogiques pour enseigner avec brio « dès le lendemain » de votre formation de formateur AIPR !